mercredi 6 mai 2009

Césariennes à vif...

Oui, ça existe. Et ce n'est pas tellement rarissime, malheureusment.
Parfois, c'est parce que c'est une urgence vitale. Il faut sauver le bébé qui est en train de mourir, et ce le plus vite possible. Alors on n'attend pas et on commence à inciser avant que l'anesthésie ait eu le temps de faire effet.
Mais parfois la césarienne à vif est liée au fait que personne ne croit la mère quand elle annonce qu'elle "sent tout". Même si ce n'est que d'un seul côté.
Ci-dessous le témoigage d'une maman césarisée "à vif"...



j'ai eu une césarienne il y a deux semaines et je le vis très mal

Au début tout allait bien, je pensais accoucher naturellement, je me suis dilatée jusqu'à 7, mais quand l'interne m'a posé la péridurale, le travail s'est arrété, je ne me suis plus dilatée et mon bébé n'est pas descendu dans mon bassin

La péridurale marchait bien au début puis le tube s'est dévié, alors j'ai eu juste une jambe endormie et je ressentais la douleur dans le reste du corps

Au bout de 5H de stagnation, ils ont décidé de me faire une césa, m'ont descendue au bloc, heureusement il sont autorisé mon mari à rester, c'est lui qui m'a donné la force de supporter ça

J'avais beau leur dire que je n'étais pas prête, que la péri ne marchait pas, ils ne m'écoutaient pas et me préparaient quand même

L'anesthésiste m'a redonné une dose de péri, mais comme elle était mal posée et que le chirurgien ne voulait pas attendre, ils m'ont opérée comme ça, à vif

Je n'arrête pas d'y repenser c'était horrible je hurlais de douleur je les suppliais d'arrêter, je croyais que j'allais mourir c'était terrible

Ils ont continué et ont sorti mon bébé, heureusement il allait bien. Ils ont fait sortir mon mari, j'ai commencé à me débattre, je les frappais pour qu'ils arrêtent. Pour pouvoir finir tranquillement, ils se sont décidés à m'endormir, avec un masque, alors que je demandais l'anesthésie depuis le début. Je ne comprends pas pourquoi je n'ai rien eu avant


Certaines personnes ont laissé entendre que ce n'était pas possible, qu'avec une péri on ne sent rien mais je vous assure que j'ai tout senti ça n'a pas marché

J'ai revu l'anesthésiste et l'interne qui ont participé à la césa, tous 2 se sont excusés de m'avoir ratée comme ça, ne comprennent pas pourquoi ca n'a pas marché, et sont désolés d'avoir fait si vite mais c'est le chirurgien qui les as poussées car il y avait d'autres femmes qui attendaient derrière moi. Y avait trop de monde ce jour la... Alors on m'ouvre à vif!

Mon enfant est en bonne santé et il est adorable grâce à Dieu, je l'aime énormément mais je n'arrive pas à oublier tout ça, c'est affrueux j'ai un enfant en bonne santé et je n'arrive pas à être bien

J'ai encore des contraction d'un coté, des douleurs parfois très fortes, la sage femme m'a dit que c'était normal car le corps se souvient de la doueur et m'envoie des rappels, mais combien de temps ca va durer?

J'aimerais pouvoir passer à autre chose, oublier mais je crois que je n'en serai pas capable

Je culpabilise beaucoup car mon mari voulait 4 enfants, mais je ne serai pas capable de les lui donner, jamais je ne pourrais retomber enceinte je suis bien trop angoissée

Pardon d'avoir été si longue, et merci à celles qui vont quand même me lire, c'est difficile d'en parler

3 commentaires:

Séverine a dit…

C'est terrible cette histoire. Cela me fait froid dans le dos. Je vous envoie tout mon soutien à distance. En espérant que vous pourrez vous remettre physiquement et émotionnellement très vite de toute cette histoire.

Anonyme a dit…

c'est juste honteux!

Anonyme a dit…

ça arrive bien trop souvent...de la barbarerie pure!!!:(